Découverte

  • -

Découverte

Votre rubrique Découverte est consacrée à Malick MBOUP, Fondateur de Sen Retail. Entreprise individuelle créée au Sénégal en 2021, Sen retail est une plateforme d’information qui cherche à informer le consommateur afin de lui permettre d’avoir une liberté de choix dans son acte d’achat. Dans cette interview accordée au magazine, son fondateur, Malick a bien voulu nous présenter son entreprise. Elle est également revenu sur son choix pour la grande distribution, son parcours.

Qui est Malick MBOUP ?

Je suis né en 1992 à Saint-Louis et j’ai grandi dans le quartier populaire de Pikine. Très passionné par le mouvement associatif et le bénévolat, j’ai intégré des associations de quartier comme responsable commission environnement.

J’ai toujours eu le sens du partage. C’est la raison pour laquelle je passais mes vacances à donner des cours de vacance dans mon quartier de naissance, Pikine.

En 2016, j’avais fait le choix d’aller en France pour les études. Un choix qui m’a fait découvrir le secteur de la grande distribution alimentaire. Car, pour financer mes études, j’ai eu à faire un job étudiant chez Lidl. Une belle expérience qui est à l’origine de mon parcours universitaire, professionnel et de toutes les initiatives que je porte aujourd’hui.

Pouvez-vous revenir sur les grandes lignes de votre parcours ?

J’ai eu mon baccalauréat en 2012 au lycée Charles De Gaulle de Saint – Louis par la suite une licence en géographie à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar en 2015. Je suis titulaire d’un double master (politiques de développement durable et alimentation et cultures alimentaires) à Sorbonne Université entre 2016 et 2019 et une certification : piloter et communiquer une démarche RSE avec IFG de Paris en 2022. Actuellement, je suis à ma troisième année de thèse à l’école doctorale de géographie de Paris et affilié à l’unité de recherche : Médiations, sciences des lieux et des liens de Sorbonne Université.

Sur le plan professionnel, j’ai eu à être chargé des missions RSE et DD chez Auchan Sénégal entre juin 2021 et juin 2022. Une expérience professionnelle et humaine que j’ai bien appréciée. Actuellement, je suis consultant en RSE & DD au sein de l’association Hahatay son risas de Gandiol. En plus de mon travail de thèse, j’accompagne l’organisation dans sa démarche de valoriser ces actions d’auto-réalisation écologique, de recyclage des plastiques, de promotion de l’autonomisation des femmes et des jeunes en un pacte RSE & DD pour les 6 prochains mois.

Vous êtes fondateur de Sen Retail. De quoi s’agit-il ?

Sen Retail est une entreprise individuelle créée en 2021 au Sénégal. Elle est composée, actuellement, d’un magazine et d’une application qui sont destinés aux acteurs du commerce, de l’agriculture et de la promotion des objectifs de développement durable au Sénégal.

Sen Retail est un projet sur lequel j’ai commencé à travailler depuis mon mémoire sur le développement de la grande distribution alimentaire au Sénégal en 2019. En effet, les enquêtes et les entretiens de terrain que j’avais commencé à réaliser auprès des acteurs du commerce alimentaire (entreprises de la grande distribution, associations de consommateurs, producteurs agricoles, acteurs du petit commerce de proximité et les consommateurs) m’ont poussé à mettre en place ce projet pour apporter des services à ce secteur nouveau et qui suscite beaucoup d’intérêts.

Nos plateformes d’informations cherche aussi, entre autres, à :

-Proposer aux consommateurs des bons plans : catalogues, flyers et promotions ;

-Partager les opportunités professionnelles, des stages ou des alternances de la grande distribution aux jeunes.

A qui s’adresse Sen Retail ?

Comme le montre notre slogan  “chez nous, le consommateur est le patron”, Sen retail est une plateforme d’information qui cherche à informer le consommateur afin de lui permettre d’avoir une liberté de choix dans son acte d’achat. En plus, nous visons à valoriser les métiers  liés à la grande distribution, au circuit-court (le consommé local), à la RSE et DD et à la gastronomie au Sénégal.

-Valoriser et sensibiliser les consommateurs sur les enjeux de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et le développement durable, particulièrement la lutte contre le gaspillage alimentaire et les plastiques ;

-Promouvoir les achats et les consommations responsables auprès des entreprises partenaires et des consommateurs.

En plus de ces objectifs, nos différentes rubriques visent à valoriser les terroirs agricoles et les savoirs du monde rural.

Les services proposés :

A travers nôtres magazine numérique, notre application et nos différentes pages sur les réseaux sociaux, nous proposons  ces services :

-Publicité et marketing responsables : nos bannières et pages pub de notre magazine avec des informations fiables ;

-Valorisation des bonnes pratiques : avec nos rubriques sen focus, sen actu RSE et DD et nos espaces sur le magazine ;

-Sensibilisation : nos messages instructifs et les bonnes pratiques publiés sur nos différentes pages sur les réseaux sociaux.

Les acteurs ciblés :

-Les supermarchés, les hypermarchés et les drives ;

-Les petits commerces de proximités et les supérettes ;

-Les fédérations de producteurs et les producteurs particuliers ;

-Les associations de consommateurs ;

-Les pouvoirs publics, les collectivités locales, les plateformes de jeunes ;

-Les fédérations de commerçant.s.es ;

-Les associations et les ONG qui œuvrent sur les questions de la (RSE-RSO) et de développement durable.

Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer cette initiative ?

En 2019, j’avais fait une étude sur la cohabitation des grandes surfaces et des petits commerces de proximité au Sénégal. Depuis lors, j’ai eu un intérêt particulier pour analyser les évolutions des habitudes d’achat et de consommation de la population Sénégalaise. Ces consultations, réalisées entre 2019 et début 2021, m’ont permis de comprendre les nouvelles exigences des consommateurs : être informer des bons plans, de la traçabilité des produits et des actualités rse des entreprises. Ainsi, j’ai décidé de concrétiser ces données collectées auprès de 1500 personnes âgées entre 15 et 65 ans et plus en un outil d’aide à la décision. Après la mise en place de mon blog personnel (https://www.malick-mboup.com/), vient Sen Retail. Une démarche inclusive qui me permet de mettre mes travaux de recherche à la disposition de la population.

Comment vous contacter ?

Site internet / lien application : www.senretail.sn

Pour des raisons écologiques liées à la réduction de notre empreinte carbone, l’application est simple à installer : juste mettre ajouter à l’écran d’accueil. Elle consomme moins de données pour le téléchargement et son fonctionnement.

-Adresse mail : [email protected] / 👉🏾 WhatsApp pro : +221.77.408.53.65

Nous sommes aussi présents sur les réseaux sociaux:

Facebook : https://www.facebook.com/Senretail/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/senretail/

Instagram : https://www.instagram.com/senretail/

Twitter : https://twitter.com/RetailSen

Quel est votre message à l’endroit des jeunes en quête de vocation ?

Aujourd’hui, nous avons une population jeune et cette jeunesse peut être une force pour le changement mais aussi un facteur d’échec. Je suis très optimiste et c’est la raison pour laquelle je pense que nous pouvons toujours arrêter d’être recruté mais d’être un entrepreneur, un recruteur. Cette démarche est gage de liberté et de créativité.

Votre mot de la fin ?

Je remercie Birawama Magazine pour cette belle opportunité qui ne date pas d’aujourd’hui. Pendant 7 mois, j’ai collaboré avec le magazine pour sensibiliser le grand public sur des sujets liés à l’agriculture et au développement durable. Une expérience qui m’a beaucoup apporté pour la construction de ce nouveau projet.

Je profite de cette tribune pour encourager les jeunes, les étudiants et les doctorants, en particulier, pour la valorisation de leur travail de recherche en des outils qui aideront la population, les consommateurs de manière générale.

Je lance un appel aux pouvoirs publics et aux entreprises privées d’investir dans la recherche et le développement et de soutenir les initiatives de jeunes pour faire de nos écoles, centres de formation et université des lieux d’auto-création et d’auto-réalisation individuelle ou collective.